Nouvelles conventions entre le Maroc et la France dans le domaine financier et du transport

0

Le Maroc et la France viennent de signer cinq conventions visant à renforcer leur coopération dans le domaine financier et du transport. Ces accords signés mercredi 15 novembre à Rabat, portent sur le financement de l’extension des lignes du tramway de Rabat-Salé et Casablanca, le transport routier et la gestion des risques.

L’entente a été scellée lors de la visite de travail au Maroc du Premier ministre français, Édouard Philippe, pour co-présider avec le Chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, la 13è rencontre de Haut niveau Maroc-France.

Dans les détails, deux conventions ont été signées en faveur de la société de transport de Rabat-Salé (STRS). Il s’agit d’une convention de prêt d’un montant de 40 millions d’euros, accompagnée d’une convention de subvention de 400.000 euros, signées entre la STRS et l’Agence française de développement (AFD) pour le financement de l’extension de la ligne 2 du tramway de Rabat-Salé.

Par la troisième convention, la société Casa Transports Maroc, bénéficie d’une subvention de 500.000 euros, en accompagnement du prêt de 30 millions d’euros destiné à financer la ligne 2 du tramway de Casablanca. S’y ajoute la prise en charge de l’appui à la conception du plan de déplacements urbains à Casablanca “sobre en carbone”.

Un accord de partenariat a aussi été signé entre la Direction des routes du Royaume du Maroc et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CERAMA) afin de définir le cadre général de la collaboration entre les deux parties pour apporter une réponse adéquate aux questions techniques inhérentes aux projets de développement en matière de chaussées routières, d’ouvrages d’art, de travaux publics, de documentation et de logiciels techniques.

Pour finir, le volet financier a enregistré un protocole d’accord entre Vincent Di Betta, directeur du développement international de BpiFrance et Hicham Zanati Serghini, directeur général de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), pour accompagner la caisse sur la régionalisation et l’animation de son réseau, la mise en œuvre du soutien à l’innovation et la gestion des risques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here