L’arrestation inédite de 11 princes saoudiens dans la nuit du samedi à dimanche a provoqué des tensions dans le marché du pétrole. Les cours de l’or noir ont gagné plus de 3% alors que les informations indiquaient que le prince et milliardaire Al-Walid ben Talal, faisait partie des personnes interpellées. Ces arrestations et limogeages sont intervenus quelques heures après la création, par décret royal, d’une commission anticorruption dirigée par le prince héritier et homme fort


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis