Assala Energy absorbe Shell Gabon

0

Annoncé en mars 2017, l’achat des actifs gabonais de la Royal Dutch Shell a été conclu le 1er novembre par l’entreprise d’exploration et de production pétrolière Assala Energy pour un  montant de 628 millions de dollars.

Cette transaction soutenue par le groupe Carlyle vise l’ensemble des opérations pétrolières et gazières on-shore de Shell et des infrastructures connexes au Gabon notamment cinq champs exploités,  à savoir Rabi, Toucan / Robin, Gamba / Ivinga, Koula / Damier et Bende / M’Bassou / Totou, et une participation de quatre champs non exploités (Atora, Avocette, Coucal et Tsiengui Ouest).

L’infrastructure associée du réseau de pipelines on-shore de Rabi à Gamba et le terminal d’exportation de Gamba Southern sont également concernés.

Avec cette réalisation, Assala Energy prendra en charge une dette de 285 millions USD, avec la reprise de quelque 430 employés locaux de Shell, conformément à l’accord de fin de grève conclu en janvier dernier.

Le groupe Carlyle assurera pour sa part  le reste du financement. Cependant, Shell Trading (STASCO) continuera à avoir des droits de levage sur les actifs on-shore du Gabon pour les cinq prochaines années.

«La transaction entraînera pour Shell une perte de valeur totale après impôts de 151 millions de dollars. De cette dépréciation, 53 millions de dollars ont été pris en charge au premier trimestre 2017, 98 millions de dollars seront pris au troisième trimestre 2017 avec un rapprochement final qui sera effectif au quatrième trimestre 2017.

Assala Energy fera des paiements supplémentaires jusqu’à un maximum de 150 millions de dollars  en fonction de la production  et des cours de matières premières».

Pour Assala Energy, la conclusion de cet accord démontre la dynamique du programme de désinvestissement de 30 milliards de dollars de Shell et s’inscrit dans la volonté du groupe  de restructurer son  portefeuille amont.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here