Nigeria: la CNB pioche dans ses réserves pour soutenir le naira

0

La Banque Centrale du Nigéria (CBN) a injecté, le lundi 23 octobre, quelque  195 millions de dollars dans le marché de change. Cette action coûteuse selon les experts est destinée à stabiliser la monnaie nationale nigériane, le naira, en perte de vitesse face au billet vert et aux autres devises.

Fort de 32,5 milliards de dollars de réserves (en augmentation de 700 millions de dollars sur le mois de septembre), la Banque Centrale du Nigeria a les moyens de sa politique.  S’il est coûteux à court terme, le soutien sonnant et trébuchant de la monnaie nationale aura  des outputs positifs, permettant notamment de maintenir le niveau de prix sur le marché domestique.  Une levée obligataire de 2,5 milliards de dollars, prévue en novembre prochain, viendra par ailleurs contribuer à renforcer la balance des paiements du pays.

Selon les détails de cette dernière intervention, la banque centrale nigériane  a alloué 100 millions de dollars aux distributeurs agréés dans le segment du marché de gros et 50 millions de dollars pour le segment des petites et moyennes entreprises (PME).

En sus, la banque centrale a dégagé 45 millions de dollars pour des dépenses, tels que les frais de scolarité, les frais médicaux et l’indemnité de base pour les frais de déplacement. Le CBN avait auparavant injecté 195 millions de dollars dans le marché des changes, avec 308,5 millions de dollars supplémentaires introduits à la fin de septembre.
La banque centrale nigériane se dit confiante dans ses interventions  pour soutenir le naira par rapport au dollar et aux autres devises majeures du monde, ajoutant que le marché restera stable tant que les directives seront respectées  par les acteurs. En début de semaine, le dollars s’échangeait contre 360 nairas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here