ENGIE rachète Fenix International pour accélérer dans l’énergie renouvelable en Afrique

0

Le groupe français ENGIE a annoncé ce 19 octobre qu’il est parvenu à un accord pour le rachat de 100% de Fenix International, une entreprise innovante spécialisée dans les énergies renouvelables, proposant des installations solaires domestiques en Afrique.

Crée en 2009, Fenix est implanté en Ouganda où il domine le marché des installations solaires domestiques avec plus de 140 000 clients. Et récemment, l’entreprise s’est déployé en Zambie et visait d’autres marchés sur le continent africain. En tout l’entreprise revendique avoir « fourni de l’énergie solaire à plus de 900 000 personnes en Afrique de l’Est ».

Il s’agit d’une acquisition stratégique qui va propulser les projets du groupe dans le domaine du renouvelable sur le continent, un secteur qui affichera la croissance la plus rapide en Afrique avec 99 millions de foyers qui devraient être connectés à des réseaux solaires domestiques d’ici 2020, d’après les estimations la Banque mondiale.

« Fenix sera le moteur de croissance dynamique d’ENGIE pour les activités d’installations solaires domestiques en Afrique ; il nous permettra de devenir l’un des leaders rentables sur le marché des services hors réseau sur le continent, en touchant des millions de clients d’ici 2020 » s’est félicité Bruno Bensasson, directeur général d’ENGIE Afrique

« Selon nous, l’accès universel à l’énergie est envisageable dans un avenir proche en combinant l’extension des réseaux nationaux, des micro-réseaux locaux et des installations solaires domestiques, en fonction des caractéristiques locales de la demande en énergie », a-t-il ajouté.

Un modèle original

Le succès de Fenix tient à un modèle économique original qui facilite l’accès à l’énergie aux foyers les plus modestes. Son produit phare ReadyPay Power par exemple est une technologie proposée sur une base de location avec option d’achat de manière à ce que les clients puissent financer leur système d’électricité par le biais de micro-acomptes versés par paiement mobile. Et au bout de 24 à 30 mois, une fois le coût du produit soldé, ce dernier devient propriétaire de son système photovoltaïque autonome.

L’on estime qu’environ la moitié des Africains, 600 millions de personnes, n’ont pas accès à l’électricité. Une situation liée notamment aux coûts des investissements importants nécessaires à l’extension des réseaux nationaux.

Cet investissement contribuera à l’objectif d’ENGIE de permettre à 20 millions de personnes dans le monde d’accéder à une énergie décarbonée et décentralisée d’ici 2020 en utilisant les dernières technologies numériques. Il faut rappeler par exemple qu’en Côte d’Ivoire, ENGIE a en projet la construction d’une centrale solaire de 150 MW.