A l’occasion de la Journée mondiale du tourisme (JMT), le ministre de tutelle, Gabriel Ihou, a annoncé les principaux indicateurs du secteur au Togo; sans toutefois évoquer son apport au PIB national.

Le pays a enregistré en 2016, 425 000 touristes avec 36 milliards de francs CFA de recettes hôtelières, et 5 000 emplois créés au cours de la même année. Une hausse généralisée par rapport à l’année précédente, quand le Togo accueillait 303.000 touristes pour 26 milliards de francs CFA de recettes, et 4 500 emplois dans le sous-secteur hôtelier. « Ces chiffres commencent par rassurer et traduisent une reprise effective des activités du tourisme togolais », commente le ministre.

Ils traduisent, en effet, l’évolution amorcée dans le secteur depuis quelques années, résultats de quelques mesures prises par Lomé pour atteindre son objectif de 500 000 touristes par an avant 2020. L’activité figure parmi les secteurs porteurs de croissance inscrits dans la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE), un programme à terme, annoncé pour être remplacé par un Plan national de développement (PND).

Par ailleurs, le Togo dispose depuis le 31 mars 2017, d’un ministère à compétences plus resserrées pour plus d’efficacité, et les retombées de sa diplomatie jugée active, sont perceptibles sur la croissance du tourisme. « Le gouvernement s’est résolument engagé à faire du tourisme, une véritable industrie qui contribue au développement durable du pays », conclut le ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here