Maïs: la triangulaire d’Alpha Condé

0

Loin des suspicions sur un éventuel troisième mandat, le président Alpha Condé croit avoir trouvé une idée révolutionnaire qui va relier Hararé, Conakry et Rabat.

[private]L’idée a été évoquée une première fois à la fin mars lors de  deuxième édition de la Conférence internationale sur l’émergence. Le président Alpha Condé y travaille depuis avec quelques conseillers. Ainsi, le marocain Office chérifien des phosphates (OCP) vendra 100 000 tonnes d’engrais à la Guinée au prix paysan. Conakry qui veut atteindre le seuil de 50 kilos d’engrais par hectare va importer des semis de maïs blanc du Zimbabwe, produire et exporter ainsi vers le Maroc (client des USA sur cette denrée ). Jusque-là redoutable adversaire du Maroc sur le dossier du Sahara, Hararé a promis de mettre de l’eau dans son vin de maïs. A suivre. [/private]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here