Togo : Bank of Africa Group s’implante pour de grands défis

1

Togo BOA ruban symboliqueLe groupe Bank of Africa vient d’officialiser son installation au Togo. Il y ouvre sa 7e banque au sein du regroupement communautaire Uemoa de huit pays,  la 16e dans sa zone d’influence en constante extension sur le continent africain.

  • PhotoLe 25 octobre à Lomé.  Coupure du ruban symbolique de l’inauguration du siège de BOA-Togo, par le Premier ministre togolais AHOOMEY-ZUNU Seléagodji entouré pour la circonstance du  PDG de BOA-Group, M. Mohamed BENNANI (à gauche) et du PCA BOA-Togo, M.  Paul DERREUMAUX( à droite). 

C’est un véritable rebondissement pour ce groupe, adossé à la BMCE (Banque marocaine pour le commerce extérieur) , qui revient à la rescousse autrement après une tentative infructueuse de prendre le contrôle  de l’une des quatre banques publiques en privatisation au Togo. Dans la soirée du 25 octobre, il a été procédé au lancement officiel de la BOA-Togo au capital social de 10 milliards de francs Cfa détenu principalement par le groupe BOA. Ce lancement a été doublé de l’inauguration du siège de la banque, immeuble d’une architecture moderne, sur le Boulevard de la république en bordure de mer à quelques encablures du wharf fossile qui orne la plage de la capitale togolaise, en face au Palais de la Marina.

 Un à priori pour la banque d’affaires

Evénement d’envergure, le PDG de BOA Group, Mohamed Bennani, a dû se rendre dans la capitale togolaise où il a présidé avec le Premier ministre togolais Ahoomey-Zunu Seléagodji, la cérémonie d’inauguration en présence d’officiels togolais et des acteurs du secteur bancaire et financier du Togo. Le groupe BOA, avec sa vision axée sur « intégration de la population, financement des projets et bancarisation », veut surtout être présent au Togo à travers la banque d’affaires  pour le montage financier de grands projets. Ce que le PDG Bennani explique par  « l’ambition et l’engagement de redéployer le success story du Maroc sur les autres pays où le groupe est implanté ». Très confiant, il rassure que le groupe a développé, au cours des trois dernières années, un business modèle qui est «parfaitement adaptable» à tous les 16 pays subsahariens dans lesquels Bank of Africa s’implante.

 

En fait, pour la seule année 2013, Bank of Africa group a ouvert 320 000 comptes bancaires dans les16 pays et veut dicter sa loi sur la place bancaire togolaise en puisant de son expérience multiforme et de la force de la BMCE. Un « très bon atout » pour la filiale togolaise qui, selon Paul Derreumaux, PCA de BOA-Togo, fera « l’effort particulier » pour élargir son réseau et l’étendre à travers le pays. « Nous serons le plus jeune des banques togolaises avec beaucoup de choses à prouver par rapport à nos concurrents souvent chevronnés et installés de longue date », a-t-il annoncé, nuançant: « nous serons aussi la plus petite mais j’espère que ça c’est pour une période très courte». Il s’agit d’un « marché que nous connaissons bien », a indiqué le Directeur général de la BOA-Togo, M. Christophe Lassus-Lalanne, qui fait noter que cette banque, ouverte dix mois après l’obtention de son agrément, veut jouer un rôle important dans le financement de l’économie togolaise avec des offres modernes.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Je vous souhaite la bienvenue au togo plus précisement à lomé. Ce serais un honneur si vous vous implantez à l’interieur du pays aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here