L’ambassade du Sénégal au Maroc prise d’assaut (vers un procès)

1

Vingt-et-un migrants clandestins, arrêtés mardi après des affrontements avec la police à l’ambassade du Sénégal, ont comparu vendredi devant un tribunal de Rabat, qui a fixé la prochaine audience au 7 juin, a indiqué à l’AFP un de leurs avocats.    “Ils sont tous Sénégalais, et parmi eux figurent quatre femmes. Ils sont poursuivis, notamment, pour attroupement armé, désobéissance et violencescontre les forces de l’ordre”, a précisé Me Naïma Guellaf.
“Nous avons demandé au parquet de reporter l’audience pour préparer la
défense”, a-t-elle ajouté.
Mardi dernier, des affrontements ont opposé les forces de l’ordre à près de100 migrants illégaux qui avaient occupé l’ambassade du Sénégal à Rabat pourprotester contre un “acharnement” de la police marocaine à leur encontre.
Pour les déloger, l’ambassadeur du Sénégal, en déplacement à Marrakech
(sud), avait autorisé les forces de l’ordre marocaines à intervenir, selon un
fonctionnaire de l’ambassade.
Au cours de ces affrontements, un membre des forces de l’ordre avait été
blessé et évacué en ambulance.   Selon des associations locales, de 20.000 à 25.000 clandestins originaires du sud du Sahara se trouvaient fin 2012 sur le sol marocain, dans l’hypothétique espoir d’un passage en Europe.
De nombreux immigrants illégaux d’Afrique noire tentent presque
quotidiennement de gagner l’Espagne depuis le Maroc par le détroit de Gibraltar ou en franchissant la frontière avec les enclaves espagnoles de Ceuta etMelilla.
MAP

1 COMMENTAIRE

  1. qui vs a doné les fosse information coma une press écrit des inédite des fosse information il fot savoiir avan ce mieu vs inventé ts ce ki vs racontré cé pas ok

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here