La BRVM fait statu quo sur le premier trimestre…

0

BRVM hautEn principe, lorsqu’une Bourse fait du surplace, cela veut dire que les informations devant pousser les porteurs d’action à vendre sont de la même intensité que celles devant l’encourager à garder ses actions.  Etait-ce le cas lors de ce premier trimestre 2013 à la BRVM?  D’aprés la lettre mensuelle de CFG Bourse,  l’indice composite de la place d’Abidjan s’est inscrit en leger repli au terme du premier trimestre de l’année.

En effet, indique CFG Bourse,  les indices BRVM Composite et BRVM 10 reculent de 1,13%, à 191,34 points et de 2,46%, à 211,39 points, respectivement. Le marché a été principalement affecté par les secteurs « Finances » à travers SGB CI (-11,75%) et ETI, Groupe Ecobank (-7,41%) et  « Industrie » à travers FILTISAC CI (-21,11%) et SITAB CI (-9,09%).

Les capitalisations boursières se déprécient de 1,13%, à 4 630 milliards Fcfa pour l’ensemble des titres cotés et de 2,46%, à 3 536 milliards de Fcfa pour les titres composant l’indice BRVM 10. Le marché obligataire n’a pas suivi la tendance du marché des actions puisque affichant une hausse de 9,2%, à 915 milliards de Fcfa.

Le marché des actions totalise, en fin mars, 12 831 009 titres négociés (contre 3 592 614 titres en février) pour une valeur totale de 31,61 milliards de Fcfa (contre 6,75 milliards de Fcfa en février) soit une progression de 368% de la valeur des échanges mensuels du marché.

Source: CGF Bourse