SecteursPorts & marine marchandeQuand le capital investissement prend la barre

Quand le capital investissement prend la barre

-

Mer agitéeLa Mediterrenean Shipping Company (MSC) cherche depuis quelques mois à engranger du cash pour rester en course dans le transport maritime, pointe de son activité.  D’où la cession de 35% de Terminal Investment Limited (TIL),  branche portuaire de MSC, au fonds d’investissements Global Infrastructure Partners.

 

L’italo-suisse marche sur les pas du franco-libanais CMA-CGM qui a cédé 49% de Terminal Link, sa filiale portuaire, à un fonds d’investissements. Cette entrée des fonds d’investisssements dans les compagnies maritimes est quelque part le résultat du désamour grandissant entre les armateurs, les banquiers et le fisc.   Les taux d’intérêts appliqués au secteur ajoutés aux clauses de mesures conervatoires dissuadent les propriétaires des bateaux à faire confiance à la finance classique.  D’ailleurs, c’est pour n’avoir pas bien décortiqué cette tendance que la flotte du sud de la Méditerranée est entrain de faire les frais des saisies conservatoires.

 

 

Rédactionhttps://financialafrik.com
Financial Afrik se propose de délivrer l’information financière stratégique aux cadres et dirigeants, à travers une newsletter quotidienne et un site web qui couvre toute la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X