Digitalisation des paiements: Attijariwafa aux normes internationales SWIFT

0

Attijariwafa bank est la première banque marocaine 100% conforme à la norme internationale SWIFT gpi (Global Payment Innovation) et ce, depuis le 13 janvier 2020, lit-on lundi 10 février sur le site de la banque.

Dans  son communiqué, l’établissement  a informé : « en février 2017, SWIFT a rendu opérationnelle la norme SWIFT gpi et a invité les banques membres de son réseau à actualiser leurs outils et à se conformer progressivement à ce nouveau standard ».

Cette initiative entre dans le cadre  de son plan stratégique d’amélioration des paiements internationaux.

« La mise en œuvre de cette norme permettra de proposer à tous les clients et les partenaires bancaires internationaux une expérience en ligne avec les meilleures pratiques internationales alliant digitalisation, transparence, réactivité et sécurité « , s’est engagée la banque.

Et d’ajouter, « l’utilisation de cette nouvelle norme va permettre aux clients d’Attijariwafa bank, ceux du marché des Entreprises en particulier, de bénéficier immédiatement de nombreuses améliorations, à savoir, une gestion de trésorerie optimisée, une maîtrise de la chaîne d’approvisionnement, un processus de réconciliation plus simple, une transparence sur les frais bancaires ainsi qu’une réduction du temps de gestion des réclamations et investigations ».

À propos de SWIFT :

SWIFT est une société coopérative qui fournit les plates-formes de communication, produits et services pour connecter plus de 10 800 organisations bancaires, établissements financiers et clients professionnels dans plus de 200 pays et territoires.

La structure  permet à ses utilisateurs d’échanger des informations financières automatisées, standardisées de façon sécurisée et fiable, réduisant ainsi les coûts, le risque opérationnel et éliminant les inefficacités opérationnelles. 

L’établissement  rassemble également la communauté financière pour travailler en collaboration à déterminer les pratiques du marché, définir des standards et débattre de questions d’intérêt mutuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here