Deux ans après l’annonce de son projet, le géant suisse de l’hôtellerie Mövenpick a démarré le chantier de son hôtel de luxe au cœur du Plateau, le quartier d’affaires de la capitale économique ivoirienne, ce 7 octobre.

D’un coût de 38 milliards FCFA, soit environ 58 millions d’euros, Mövenpick Abidjan sera un joyau de 4 étoiles avec à la clef 160 chambres. Il est le fruit d’un partenariat liant notamment la SAPRIM (société abidjanaise de promotion industrielle et immobilière) de l’homme d’affaires Abdul Kassam, Bouygues Construction et la CNPS.
L’infrastructure qui va ouvrir début 2020, vient confirmer le virage pris par le groupe Mövenpick Hotels and Resorts qui mise plus que jamais sur l’Afrique subsaharienne. Abidjan est en effet le quatrième projet en cours dans la région, la firme ayant également engagé des chantiers à Nairobi, Addis-Abeba, et Lagos, avec des ouvertures prévues respectivement en  2018, 2019 et 2020.
Le secteur touristique ivoirien, avec représente 7,5% du PIB, est en plein développement du fait d’un intérêt croissant de grands groupes. Ces derniers mois, Abidjan a vu l’implantation de Radisson Blu, de Azalaï Hôtel, et Seen Hôtel du groupe Teylium. D’autres projets majeurs sont annoncés comme le futur Hilton Hôtel, également prévu au Plateau, sur le site actuel de l’Agence AIP.