La banque centrale du Ghana annonce avoir retiré les licences de UT Bank et de Capital Bank, reprises par la GCB Bank. Une action devenue nécessaire en raison de la faible capitalisation des deux banques, explique-t-elle.

Dans un communiqué diffusé par la banque centrale, l’institution informe que l’opération vise à renforcer le secteur bancaire ghanéen, à assurer la stabilité financière et à protéger les épargnes.

Par ailleurs, précise-t-elle, le choix de GCB Bank s’explique, entre autres, par le montant de la transaction et le nombre de succursales et d’employé que devra retenir le  nouvel acquéreur. Et de préciser que les clients des deux banques dissoutes peuvent continuer leurs activités dans toutes les agences et guichets de UT Bank et Capital Bank « qui sont désormais des succursales de la GCB Bank ».