Orange Guinée a paraphé ce mercredi 23 Août 2017 à Conakry un contrat de sponsoring de 8 milliards de Franc GNF (soit 750 000 euros)  avec la fédération Guinéenne de football (FEGUIFOOT) qui s’échelonne sur trois ans (2017, 2018, 2019) renouvelable. Brelotte Ba, directeur général d’Orange Guinée,  et l’homme d’affaires Antonio Souaré, PDG de GBM et président de la fédération Guinéenne  de football,  ont apposé, mercredi après-midi,  leurs signatures sur ce nouveau bail de trois ans entre l’opérateur leader de la téléphonie en Guinée et la Feguifoot.

Selon les contours de ce contrat, la fédération guinéenne de football s’engage à concéder des droits promotionnels à la société de téléphonie Orange sur l’équipe nationale des U17, celle des U20, l’équipe nationale locale et la sélection nationale avec en prime le sponsoring de la coupe nationale à partir des 16 èmes de finale. Orange s’engage en contrepartie de ces droits promotionnels, à doter financièrement la fédération guinéenne de football à travers l’accompagnement des équipes des différentes catégories mentionnées dans le contrat.

Le contenu du contrat stipule que pour la première année (2017), Orange va verser deux milliards quatre cent millions (2 400 000 000 GNF) à la fédération guinéenne de football soit 2 200 000 000 en numéraires et 200 000 000 en valeur marchandise, ce qui augure une augmentation de 20 % par rapport au contrat précédent ; la deuxième année (2018), Orange va débourser deux milliards cinq cent cinquante millions (2 550  000 000 GNF) soit 2 350 000 000 en numéraires et 200 000 000 en valeur marchandise, soit une augmentation de 27% par rapport au contrat précédent ; et la dernière année (2019), la société de téléphonie va reverser deux milliards sept cent cinquante millions (2 750 000 000), soit 2 500 000 000 en numéraires et 200 000 000 en valeur marchandise soit 37% d’augmentation par rapport au contrat précédent.

Ce partenariat triennal est assorti d’une clause de renégociation. Le président de la Feguifoot a saisi l’occasion pour annoncer la signature imminente d’un autre contrat de sponsoring avec cette fois-ci un équipementier.