NSIA Banque Côte d’Ivoire a annoncé ce mardi la cession 20% de ses actifs à l’occasion d’une offre publique de vente prévue du 3 au 13 juillet prochain.

L’opération, qui aura lieu en prélude à l’entrée de la banque à la BRVM, la bourse régionale, porte sur un volume de 4 011 500 actions représentant 20,06% du capital pour un montant global évalué à 34,5 milliards FCFA (52,6 millions d’euros). Les actions seront cédées au prix unitaire de 9 000 FCFA au grand public, aux personnes publiques et morales, et à 6 750 FCFA aux employés de la banque.

L’opération englobe la mise en vente de nouvelles actions et la cession des 2 millions de titres publiques annoncée le 22 février dernier par le gouvernement ivoirien, dont une partie, 841 500 actions, sera dédiée au public tandis que le reste, 1 158 500 actions est réservé à la CGRAE, la caisse de retraite des agents de lactate ivoirien.

« L’introduction en bourse est une étape importante dans la vie de NSIA Banque dans la mesure où celle-ci permettra de soutenir sa croissance grâce aux nouveaux investisseurs, de diversifier ses sources de nouveaux financements et ainsi de ne plus dépendre de prêts bancaires » a indiqué Philippe Attobra, le directeur général.

L’autre enjeu pour la banque, selon Kacou Diagou, est que les nouvelles encaisses attendues permettront de consolider les ratios prudentiels de la banque dans la perspective de l’évolution de la règlementation vers les normes Bâle II et Bâle III.

NSIA Banque pourra faire valoir auprès des investisseurs notamment les bons résultats enregistré fin 2016. Son bénéfice net s’est établi à 17,120 milliards FCFA, en progression de près de 20%, et son produit net bancaire a atteint 49,5 milliards FCFA. En outre, NSIA Banque depuis l’entrée du canadien BNC à son capital, porte le projet d’étendre sa présence sur le continent, une grande ambition qui va certainement peser dans le choix des futurs actionnaires

Ce contenu pourrait également vous intéresser