henri-claude-oyima-1
Henri-Claude Oyima.

Le groupe BGFI Bank présente un résultat net consolidé  de  39 milliards de FCFA en hausse de 31% en 2016.  Ces chiffres issus du conseil d’administration  de la banque,  réunit  le 8 avril 2017, sous la présidence de monsieur Henri Claude Oyima, confirment la solidité d’un modèle bancaire résilient par rapport à la conjoncture des matières premières, essentielles dans les économies du Gabon et de l’Afrique centrale en général.

 

 

Les principaux agrégats de l’institution se sont inscrits en hausse, à l’image du PNB arrêté à 221 milliards de FCFA contre 218 milliards de FCFA en 2015 et du total bilan qui s’est rapproché de la barre des 3000 milliards de FCFA (exactement 2935 milliards de FCFA). Gage de confiance pour les investisseurs, le fameux ROE (return on equity) exprimant la rentabilité des capitaux s’établit à 14%. Les fonds propres de la banque ont atteint quant à eux 330 milliards de FCFA.

 

Ainsi, par ces belles performances, « le groupe BGFI bank démontre sa grande capacité de résilience », relève la direction. Le conseil d’administration a décidé de proposer à la prochaine assemblée générale ordinaire prévue le 18 mai 2017 la distribution d’un dividende de 5500 FCFA par action en augmentation de 72% par rapport à l’année précédente.

Le conseil d’administration a par ailleurs validé des nouveaux indicateurs de mesure des risques avec le renforcement du pouvoir des organes de contrôle et de surveillance, et décidé de déployer trois plans d’urgence portant sur  le  dispositif de gestion des ressources humaines,  la gouvernance du système d’information et la  sécurité des systèmes d’information , ainsi qu’un   un  dispositif de gestion du risque de crédit.

Pour rappel,  le groupe BGFIBANK est un groupe financier international multi -métiers qui compte plus de 2000 collaborateurs accompagnant au quotidien une clientèle diversifiée  dans 11 pays.


Ndeye Magatte Kébé