Par Nephthali Messanh Ledy

Image d'illustration

Le gouvernement béninois va débuter les négociations avec la société nigériane Paras Energy pour l’installation et l’exploitation d’une centrale électrique dual fuel de 150 mégawatts dans le cadre d’une convention de concession de type Boot pour une durée de 15 ans. Annonce faite par un communiqué officiel.

« Notre pays a obtenu du Haut Conseil interétatique de la Communauté électrique du Bénin (CEB), l’autorisation de solliciter d’autres fournisseurs d’énergie électrique », lit-on dans le communiqué. « (…) La proposition de Paras Energy est intéressante en ce qu’elle suggère des coûts compétitifs nettement en deçà de ceux pratiqués actuellement ».

A noter que la société nigériane a déjà bénéficié, en octobre 2016, d’un contrat d’achat d’énergie électrique avec la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) pour une puissance de 60 MW, déjà effectifs et « à un prix très compétitif », selon Cotonou. Ce contrat faisait suite à un accord de fourniture de 100 MW d’énergie électrique conclu avec le groupe britannique Aggreko pour une durée d’un an.

Cette série de mesures vise à mettre fin aux séries de délestages en vogue au Bénin depuis quelques années, et parvenir à une autonomie énergétique, une des priorités du Plan d’action du gouvernement (PAG) qui devra engager la transformation structurelle de l’économie de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Share Button