siege-banque-populaire-du-maroc-620x330_2

Dans un document publié lundi 5 décembre, l’Africa Finance Corporation (AFC), institution panafricaine pour le financement du développement multilatéral, annonce ala signature d’un protocole d’accord avec la  Banque Centrale Populaire (BCP) pour augmenter la collaboration sur le financement de projets d’infrastructures essentiels dans le Nord et l’Afrique subsaharienne. Une délégation de BCP, dirigé par le président Mohamed Benchaaboun, était au Nigeria pour la signature de l’accord au siège de l’AFC.

L’AFC finance de manière proactive et développe des projets d’infrastructures nécessaires à travers le continent. À ce jour, la Société a investi plus de 4 milliards $ US dans des projets dans 26 pays africains et dans un large éventail de secteurs, y compris électricité, télécommunications, transport et la logistique, les ressources naturelles et les industries lourdes.

Andrew Alli, directeur général de l’AFC, a déclaré: «l’énorme déficit d’investissement des infrastructures en Afrique est estimé à environ 90 milliards $ chaque année. Pour la prochaine décennie, alors que le besoin de financement est aiguë, de solides rendements pour les investisseurs existent dans les infrastructures africaines ».

Mohamed Benchaaboun de BCP a également commenté cet accord: «notre objectif commun est  que ce partenariat  profite non seulement au  Maroc mais  aussi les autres pays du continent ». 

L’AFC et ses partenaires ont récemment lancé l’Africa Infrastructure Development Association pour être la voix de la communauté des développeurs de projet du secteur privé. L’initiative reconnaît l’importance de la collaboration mutuelle pour apporter des solutions de financement et de développement de projets réussis pour les projets d’infrastructures à l’échelle du continent.