adama

Les compagnies d’assurance en Côte d’Ivoire gèrent 633,9 milliards FCFA d’actifs, soit 966,3 millions d’euros, représentant 3,4% du PIB, a indiqué ce mardi Adama Koné, le ministre ivoirien en charge de l’Économie et des Finances, à la faveur du lancement des filiales du groupe Wafa Assurance.

Ces ressources sont en partie constituées de titres publics. Sur les deux derniers emprunts obligataires contractés par le Trésor public, les souscriptions du secteur ont atteint 20 milliards FCFA (30,5 millions d’euros), soit un niveau de participation de 8,7%, a-t-il poursuivi.

Toutefois, ces chiffres restent en deçà des attentes d’une économie ivoirienne en quête de financements de long terme. Les compagnies sont en effet souvent critiquées pour ne pas innover dans leurs offres afin d’attirer davantage l’épargne des populations d’une part, et d’autre part, pour ne pas suffisamment irriguer l’activité économique, au niveau du marché boursier notamment.

Le fait est que selon Adama Koné, l’offre d’assurance ne touche que 4% de la population ivoirienne, et le taux de pénétration, estimé à 1,5%, reste en conséquence faible comparé à la moyenne de 4% en Afrique.

Fin 2015, le secteur, qui compte 31 sociétés dont 11 sur le segment vie et 20 sur le segment IARD, a généré 282 milliards FCFA (près de 430 millions d’euros) de chiffre d’affaires, en progression de 12,4 % sur un an.

Share Button