Nephthali Messanh Ledy

thumbnail_IMG_5359

Moov Togo, filiale du groupe Maroc Telecom, a initié un projet de construction de backbone fibre optique entre Lomé et Kara sur une étendue de 450 km. Annonce faite à Lomé ce mercredi par Abdeslam Ahizoune, président du directoire du groupe lors d’un point de presse conjointement animé avec la ministre togolaise de tutelle.

D’un coût total de plus de 3,5 milliards de F CFA, ce projet, indique l’institution, entre « dans le cadre de la modernisation et la diversification de nos infrastructures ». Aussi devra-t-il permettre « d’augmenter nos capacités et permettre la fluidité de notre trafic hauts débits à travers les services Data 3G/4G ».

D’ailleurs, l’opérateur compte rendre opérationnel son service 3G à partir du 10 août 2016. « Notre politique est d’offrir ce qu’il y a de mieux en matière d’internet mobile au Togo. L’accès aux technologies de l’information et à internet aujourd’hui n’est plus un luxe mais est devenu une nécessité », explique-t-il.

Son entrée sur le segment des services 3G créera une certaine dynamique sur le marché des données et Internet mobiles, rappelle Cina Lawson, ministre togolaise des postes et de l’économie numérique.

Rappelons que le gouvernement a dévoilé début 2016 que l’opérateur « s’engage à opérer d’importants investissements dans l’infrastructure, l’extension de la couverture d’accès, la densification des zones couvertes et participer à la création d’emploi et particulièrement la participation des togolais à des postes d’encadrement ».

A noter que Moov, filiale togolaise du groupe Maroc Télécom – présent dans 11 pays avec plus de 55 millions d’abonnés – a indiqué une hausse de 8,7% d’abonnés au premier semestre 2016, et revendique un parc de 2,18 millions de clients.