821750

Lomé ne lésine plus sur les moyens pour s’ériger en incontournable hub sous-régional du transport aérien. Après la construction de la nouvelle aérogare de l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema, elle met cap sur le deuxième aéroport du pays.

En effet, dans le cadre des festivités marquant le 56e anniversaire de l’indépendance du Togo (le 27 avril), les autorités vont procéder ce samedi 23 avril, au lancement des travaux de réhabilitation de l’aéroport de Niamtougou (situé dans le nord du pays), aéroport contrôlé depuis 2009 par l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Inauguré depuis 1982, l’aéroport qui dessert la région de la Kara couvre une superficie totale de 14 km², avec une piste longue de 2.500 mètres qui sera portée à 3.000 mètres selon nos informations.

Aussi dispose-t-il d’un niveau de protection 6, d’un ILS catégorie 2, d’un parking pour 4 gros porteurs et une aérogare capable d’accueillir 350.000 passagers par an.

Pour rappel, la nouvelle aérogare de l’Aéroport international de Lomé – un investissement de 150 millions de dollars – sera inaugurée le 25 avril 2016.

Mais déjà, la compagnie Asky y fait son trafic depuis mercredi 20 avril. Histoire de tester les installations.

Par Nephthali Messanh Ledy

Ce contenu pourrait également vous intéresser