La Namibie se dotera en 2016 de sa première ferme éolienne. La construction de cette infrastructure sera faite par la compagnie française, Innosun, qui a gagné le marché. L’infrastructure disposera d’une capacité  de 21 MW et sera implantée dans la ville de Luderitz.

Le choix de cette ville se justifie selon Alexandre Matton, ingénieur à Innosun, par le fait que l’énergie éolienne convient parfaitement à la nature de cette localité. «La technologie éolienne est désormais mature. Il y a eu d’importantes améliorations dans ce domaine et le secteur est devenu extrêmement compétitif. Je pense que Lüderitz est l’une des meilleures régions au monde pour l’exploitation cette technologie» a-t-il déclaré.

L’étude environnementale étant déjà achevée, la société Innosun se lance désormais dans la recherche de financement en misant sur les banques commerciales. Cette approche se distinguera de celle adoptée pour le projet solaire Omburu, où une grande partie du financement provenait de la Banque namibienne de développement.

Share Button