71 millions de dollars, c’est l’investissement que GZ Industries (GZI) va injecter pour la construction de son usine d’embouteillage en Afrique du sud, sur les terres Nampak, le leader africain de l’emballage. 

D’une capacité annuelle de 1,2 milliards de canettes en aluminium, la nouvelle unité, fruit d’un partenariat avec l’autre spécialiste sud-africain de l’emballage, Golden Era Group, va entrer en production au second trimestre 2016. Pour GZI, cette implantation qui va porter sa production à 3,5 milliards de cannettes par an, fait partie d’une stratégie d’expansion sur de nouveaux marchés, en l’occurrence en Afrique australe.

Une démarche à contre-courant de Nampak qui avait annoncé son projet d’étendre ses activités en Afrique notamment au Nigéria.

Pour les analystes, le continent va connaître un regain d’intérêt de l’industrie de l’embouteillage, une conséquence directe de l’accroissement de sa classe moyenne et de l’évolution des modes de consommation.

GZI ouvre va ainsi ouvrir sa première usine hors du Nigéria et sa troisième unité après celles de Lagos et de Port Harcourt où la firme fabrique annuellement 1,8 milliards de cannettes.