La compagnie texane d’énergie Harvest Natural Resources, Inc, cotée à la bourse de New-York, veut respecter sa parole de commencer, au quatrième trimestre 2016, la production pétrolière sur le champ Ruche dans le permis Dussafu Marin au large du Gabon.
Pour se faire une situation financière convenable, le pétro-gazier américain, fort de 66,667% d’intérêt dans ce bloc, a dû approcher CT Energy Holding SRL, un consortium italo-vénézuélien, pour lui vendre des billets garantis de premier rang, des billets convertibles et des bons de souscription.
Le marché lui a bien réussi, d’autant plus que CT Energy Holding a accepté d’acheter tout ce qui a été offert, rapportant ainsi dans l’immédiat, d’après une note officielle datant du 19 juin dernier, un produit de 32,2 millions de dollars pour les billets garantis de premier rang et billets convertibles.
Avec cette cagnotte, Harvest Natural veut rembourser sa dette à long terme existante et se positionner pour une croissance durable à la fois au Gabon et au Venezuela. Toutefois, l’exercice des bons de souscription par le consortium, pour le moment conditionné à l’approbation des actionnaires, lui rapporterait une enveloppe financière additionnelle d’environ 42,5 millions de dollars.
James A. Edmiston, le directeur général de Harvest, trouve ce partenariat stratégique noué avec CT Energy comme une importante avancée qui dote la compagnie de nouvelles ressources financières pour poursuivre les travaux d’exploration et développement sur le bloc Dussafu.
Depuis l’Eté 2014, Harvest Natural Resources est en possession dans ce bloc, d’une autorisation d’exploitation exclusive sur une zone de 850,5 km2. Elle va y mettre en valeur et exploiter les découvertes pétrolières pré-salifères Ruche, Tortue, Moubenga et Walt Whitman qui sont aujourd’hui désignés Ruche Field. FIN

Ce contenu pourrait également vous intéresser