jacob-zumaLa banque centrale sud-africaine a encore baissé jeudi ses prévisions de croissance à 1,9% cette année en raison des grèves et de la mollesse de la consommation des ménages.

 

La croissance du PIB de la plus puissante économie d’Afrique, devant le Nigeria, est maintenant attendue à 1,9% en 2013, 3,0% en 2014 et 3,4% en 2015 (contre respectivement 2,0%, 3,3% et 3,6%), a noté Gill Marcus, sa gouverneure.Il y a un an, la banque centrale tablait sur une croissance de 3,4% pour 2013 et 3,8% pour 2014.

Ce contenu pourrait également vous intéresser