L’African Risk Capacity Group et la Banque africaine de développement (BAD) ont attribué à la Zambie une aide de 5,3 millions de dollars Us dans le cadre de la lutte contre l’extrême sécheresse de la saison agricole 2021/2022.

Le fonds sera versé aux activités d’intervention d’urgence dans les communautés touchées par la sécheresse, grâce à la fourniture de transferts monétaires et d’une aide alimentaire pour garantir la disponibilité de nourriture pour les ménages ciblés pendant la période de soudure. Le paiement est le résultat d’une assurance contre la sécheresse souscrite par le gouvernement zambien dans le cadre du Fonds fiduciaire multidonateurs du Programme de financement des risques de catastrophe en Afrique.

« Alors que le Trésor national connaît une demande illimitée pour la fourniture de biens et services publics, le gouvernement est prêt à soutenir les initiatives de transfert des risques de catastrophe qui allègent le fardeau du gouvernement. J’exhorte d’autres organisations telles que le Programme alimentaire mondial et d’autres sociétés civiles internationales et locales à se joindre à nous pour aider à étendre la couverture d’assurance ARC en Zambie en s’associant à mon gouvernement pour prendre des répliques et des micro-assurances », a déclaré la présidente par intérim de la Zambie, W.K Mutale Nalumango lors de la remise du chèque symbolique le mercredi 15 juin.

Le gouvernement zambien avait précédemment signé un protocole d’accord avec l’African Risk Capacity Group pour participer au pool de risques de sécheresse 2021/2022 afin de mieux faire face à la sécheresse et de protéger les populations vulnérables de ses effets néfastes.  

Lors de allocution, la vice-présidente de la BAD pour l’agriculture, le développement humain et social, le Dr Beth Dunford a déclaré que «l’appui de la Banque a apporté une assistance aux communautés agricoles durement touchées par la sécheresse et les faibles rendements des cultures, en permettant aux autorités zambiennes de leur verser des paiements en espèces et de les empêcher de consommer leurs semences comme nourriture, d’abandonner l’agriculture comme moyen de subsistance ou de migrer à la recherche de nourriture et  des emplois inexistants ».

Se félicitant de l’Initiative, le sous-secrétaire général des Nations Unies et directeur général du Groupe ARC, Ibrahima Cheikh Diong, a déclaré que le versement aidera le pays à aider sa population touchée à se remettre des effets de la sécheresse et à l’empêcher de recourir à des mécanismes d’adaptation négatifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here