A la tête de  la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) depuis octobre 2018, Arsène M. DANSOU est désormais le nouveau  directeur général de la Banque Internationale pour l’Industrie et le Commerce (BIIC). La nomination, actée  par décision du conseil des ministres du 15 juin  2022, est une  promotion pour ce cadre brillant  qui avait jusque-là en charge la gestion de la dette Publique du Bénin sous la tutelle du Ministère de l’Économie et des Finances. 

Ingénieur  Financier, titulaire d’une Maîtrise en Sciences et Techniques Comptables et Financières (MSTCF) de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (Cameroun) et d’un Master spécialisé en finance internationale de l’Ecole de commerce NEOMA de Rouen en France, Arsène Mahougnon DANSOU aura pour mission à la tête de la BIIC d’apporter une réponse concrète au financement de l’économie dans un contexte difficile. Un défi de plus pour ce professionnel cumulant 17 années d’expériences diversifiées, notamment dans la Banque, les structurations de financement des infrastructures, l’énergie, l’agrobusiness, l’assurance crédit et la gestion de la dette souveraine. 

La BIIC ambitionne de devenir la première Banque du Bénin en taille de bilan…

Née de la fusion il y a deux ans de l’ex BIBE et de l’ex BAIC, la Banque Internationale pour l’Industrie et le Commerce se veut être un outil de financement et du développement économique durable du Bénin. Deuxième plus grande Banque du Bénin en taille de bilan, la BIIC a pour ambition de devenir à moyen terme la première banque du marché béninois et le partenaire privilégié de tous les secteurs productifs de l’économie béninoise en général et des PME-PMI en particulier. L’objectif de la BIIC est de proposer aux acteurs économiques et jeunes porteurs de projets des solutions de financement innovantes et adaptées aux réalités et contraintes de leur secteur d’activité.

A travers une gamme de produits et services diversifiés à mettre en place, la BIIC se veut être un catalyseur de premier plan en matière de contribution à la création de valeur ajoutée à travers l’accompagnement du secteur transformation agro-industrielle entre autres. L’institution travaille également à mettre sur le marché très prochainement des services digitaux pour une expérience client innovante à ses guichets.

Le profil de l’emploi

Le nouveau directeur général de la BIIC  justifie de solides compétences en ingénierie et analyse financière, en structuration de financements innovants, en gestion des risques, en assurance crédit et risques politiques, ainsi qu’en gestion de la dette publique. Fort d’une  expérience riche dans le secteur de l’audit et de comptabilité (au Cameroun); en banque (au Cameroun et au Bénin), dans le capital investissement (en France) et dans le domaine de l’assurance crédit, investissements et risque politique sur le continent africain (basé au Kenya), M. Dansou incarne le profil de l’emploi. Son défi sera de faire de la BIIC une banque de solutions innovantes aux besoins de financement de l’économie. 

Autant le dire, le manager débarque à la BIIC auréolé du succès engrangé à la CAA où, en tant que Directeur Général de l’organisme en charge de la gestion de la dette publique, sous le leadership du Ministre de l’Economie et des Finances, il a concrétisé la réforme de l’institution, la mise en œuvre de la stratégie d’endettement du pays, la gestion efficace du portefeuille de la dette publique, le suivi et la surveillance de la viabilité de la dette publique.

 Sous sa direction, le Bénin et la CAA ont reçu de nombreuses distinctions pour la qualité de la gestion de la dette et le caractère innovant des structurations de financement réalisés.

On peut citer entre autres :

• Bonds, Loans and Sukuk Awards Afrique (2022) 

. Meilleure agence souveraine de financement et de trésorerie de l’année 2021.

• « Deal of the Year Africa » – The Banker (Financial Times) (2022)

Distinction relative à l’Emission Eurobond dédiée au financement des projets à fort impact sur les ODD.

• Classement transparence de la gestion de la dette « Debt Transparency HeatMap » de la Banque : 1er pays sur les 76 éligibles aux financements IDA sur 3 années consécutives depuis 2019.

• Amélioration de l’indice « Country Policy and Institutional Assessment » (CPIA) en 2020, la meilleure évolution positive atteinte sur une décennie obtenue grâce à la très bonne qualité de la gestion de la dette.

Avant de rejoindre la CAA, Arsène Mahougnon DANSOU  était souscripteur régional en charge du portefeuille de l’Afrique francophone à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ATI – ACA dont le siège est à Nairobi au Kenya), d’où il a été détaché auprès du Gouvernement du Bénin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here