Les fonds mobilisés seront prioritairement destinés au financement de quatre projets énergétiques dont la centrale thermique à gaz d’Owendo d’une capacité de 120 Mégawatts (MW), le barrage de Kinguelé d’une puissance de 57,6 MW et les centrales hydroélectriques de Ngoulmendjim pour une capacité de production de 82 MW.
Le développement des projets énergétiques par Gabon Power Company (GPC) nécessite la mobilisation d’importantes ressources financières qui amène la filiale du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) à recourir sur l’épargne du marché financier régional.Jusqu’au 31 août prochain, l’appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’une société de gestion et d’intermédiation pourrait permettre de lever 50 milliards de FCFA (80 millions de dollars) auprès des investisseurs de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).Selon GPC, la société d’intermédiation retenue devrait entre autres, « proposer l’instrument aux investisseurs et obtenir des souscriptions ; finaliser les discussions avec les souscripteurs ; faciliter la


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis