Carlos Yum, directeur de l'agence d'exécution du projet hydroélectrique de Mphanda Nkuwa (à gauche), le président mozambicain Filipe Nyusi, le président de la BAD Akinwumi Adesina et le vice-président de la Banque, Kevin Kariuki, lors de la signature d'un accord de services consultatifs entre le gouvernement mozambicain et la Banque relatif au projet hydroélectrique de Mphanda Nkuwa de 4,5 milliards de dollars.
De notre Envoyé spécial à Accra, Dia El Haj Ibrahima La Banque africaine de développement (BAD) et le Mozambique ont signé, le 24 mai 2022 à Accra, un partenariat pour la réalisation du projet hydroélectrique de Mphanda Nkuwa d’une capacité de 1.500 MWT dans le pays. D’un coût de 4,5 milliards de dollars, ce projet paraphé par le président du Mozambique, Filipe Nyusi, et le président de la BAD, Akinwumi Adesina, débutera en 2024. Les travaux devront durer sept ans. Ce projet couvrira les besoins énergétiques du pays et permettra au Mozambique d’exporter vers certains pays voisins, déclare le président


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis