Godwin Emefiele, gouverneur de la banque centrale du Nigeria.

Réuni ce mardi 24 mai, le Comité de politique monétaire de la Banque centrale du Nigeria a décidé de relever le taux d’intérêt de référence à 13%. Une première depuis septembre 2020, et « après plus de deux ans de politique monétaire expansionniste », a indiqué le gouverneur Godwin Emefiele.

A 11,5 % depuis 20 mois, le taux avait été ainsi fixé – après 12,5 % – pour stimuler la croissance économique après la récession observée en 2020 provoquée par la pandémie de Covid-19. Mais la banque centrale doit faire face à une inflation devenue sans cesse galopante.

Cette dernière a notamment bondi à 16,82% en avril contre 15,92 % en mars, son plus haut niveau élevé depuis août 2021. Il s’agit également de sa quatrième hausse consécutive depuis le début de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here