Lafarge Holcim a officiellement lancé, vendredi 13 mai, les célébrations de ses 70 ans d’exercice. Cette célébration s’étend sur toute l’année et sera l’occasion d’effectuer des remises de médaille aux employés qui ont «mis leurs compétences et leur énergie au service de cette cimenterie ainsi que les partenaires qui ont cru et continuent de croire en l’entreprise ».

Pour le directeur général de Lafarge, Rachid Yousry, son entreprise contribue à l’édification de l’économie ivoirienne. Cette contribution s’illustre à travers plusieurs grands chantiers notamment la mosquée Mohamed VI, l’Autoroute du nord (Portion Bouaké-Ferké), le 4e pont et ses échangeurs, le quai céréalier du Port autonome d’Abidjan, l’hôtel Movenpick et les stations de traitement d’eau dans 12 villes du pays etc.

« Nous voulons marquer un arrêt et dire merci à nos employés, à nos clients et la Côte d’Ivoire », indique Rachid Yousry, directeur général de LafargeHolcim Côte d’Ivoire. Disposant d’une carrière de pouzzolane en exploitation dans la sous-préfecture de Brobo, près de Bouaké, l’entreprise compte 400 collaborateurs et sous-traitants, 150 points de vente de réseau de franchisés Binastore.

La capacité de production est de deux millions de tonnes, avec 20% de part de marché dans le secteur et un chiffre d’affaires annuel de 57 milliards Fcfa. Connu au départ sous l’appellation Société africaine des ciments matériaux (Socimat) en 1952 et Lafarge Holcim Côte d’Ivoire 2016, ce propriétaire du ciment le bélier s’est doté en 2017 d’une nouvelle broyeuse. Mieux, l’entreprise possède aussi un silo pour le stockage du clinker afin d’éviter que les camions de transport ne se déplacent avec ce produit qui ventile la poussière et détruit l’environnement.

Lafarge Holcim compte mettre sur le marché à la fin de ce premier semestre le ciment blanc. Et aussi produire les bétons préfabriqués. La durabilité et la préservation de l’environnement font partie du crédo du cimentier.
Lafarge Holcim projette d’accroître ses investissements et d’innover avec de nouvelles solutions. « Nous avons ainsi initié un projet d’envergure intitulé Net zéro-construire pour les gens et la planète. Notre objectif est de développer un monde plus vert, plus intelligent, qui fonctionne pour tous. Cela veut dire prêcher par exemple dans le domaine de la construction écologique, avec des objectifs ambitieux en termes d’émission de carbone et d’économie circulaire », souligne la direction générale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here