Les institutions sous-régionales poursuivent le bannissement des cryptomonnaies comme moyen de paiement dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Réunie le 6 mai 2022 au cours d’une session extraordinaire, c’est la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a catégoriquement rejeté tout recours aux cryptomonnaies dans les transactions financières dans la région.« Afin de garantir la stabilité financière et de préserver les dépôts à la clientèle, la COBAC a rappelé certaines interdictions liées à l’utilisation des crypto-actifs dans la CEMAC, notamment la souscription ou la détention des cryptomonnaies de quelle nature que ce soit


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis