Abdoulaye Diop et Faure Gnassingbé, le 4 mai 2022 à Lomé. © DR
Une délégation d’émissaires du gouvernement malien a bouclé, ce jeudi 5 mai, deux jours de visite à Lomé où elle a échangé avec les autorités togolaises, parmi lesquels le président Faure Gnassingbé.  Objectif, solliciter une facilitation dans la crise actuelle. Selon un communiqué publié par la partie malienne, le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, chef de la délégation, a demandé au Togo de « soutenir l’effort de dialogue du gouvernement malien avec l’ensemble de la communauté internationale » et de « prendre des initiatives de facilitation et ou missions de bons offices pour mobiliser à nouveau les acteurs régionaux et internationaux


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis