Uber a annoncé, ce jeudi 14 avril, avoir suspendu ses activités en Tanzanie. Dans un communiqué parvenu à la presse, la société américaine de covoiturage a déclaré que cette décision se maintiendra jusqu’à ce qu’elle trouve un accord avec les autorités locales. Selon la même source, la réglementation actuelle dans le secteur des transports tanzanien a créé un environnement qui n’est pas convivial et a été un défi pour l’entreprise. Sans toutefois préciser les conditions en question. « C’est une période difficile pour nous tous, mais cela ne veut pas dire que c’est la fin de tout. Nous sommes prêts


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis