Le géant BNP Paribas* poursuit son désengagement de l’Afrique. Après la vente de ses filiales aux Comores, au Gabon, au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et en Tunisie, la première banque en France et dans la zone euro par les actifs envisagerait de céder dans les prochaines semaines un de ses derniers joyaux de la couronne en Afrique francophone. Le processus est avancé. Selon nos informations, le mandat de la cession des parts de BNP Paribas à la Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal (BICIS) a été confié à Rothschild & Co. Créée en 1962 sur


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis