Mieux vaut un mauvais arrangement qu’un bon procès, dit l’adage. C’est cette sagesse populaire qu’ont suivi l’Etat congolais (RDC) et le groupe Ventura de Dan Gertler qui sont parvenus à un protocole historique.


Par le biais de cette entente conclue le 24 février, la RDC récupère des blocs pétroliers et des actifs miniers évalués à plus de deux milliards de dollars. Les négociations supervisées par le président Felix Thisekedi ont aussi permis de récupérer une part des royalties de la société KCC. En échange de cette restitution, l’homme d’affaires pourrait échapper à des poursuites judiciaires de la RDC et des États-Unis.

Pour rappel, cette décision  fait suite à la résolution prise en conseil des ministres du 18 février 2022. Dans la foulée, le chef de l’Etat Congolais Félix Tshisekedi avait instruit sa ministre de la justice de conclure un accord à l’amiable avec le groupe Ventura. 

Une nouvelle page s’ouvre ainsi entre la RDC et le groupe de l’homme d’affaire israélien Dan Gertler qui s’est dit soulagé  par la voix de son conseil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here