Le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration au Sénégal a connu une forte progression de 281,0% au troisième trimestre 2021 comparé à la même période de l’année 2020, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) basée à Dakar.

Cet indice est passe en effet de 61,5 au troisième trimestre 2020 à 234,1 un an plus tard. << Cet accroissement est dû à la poursuite de la reprise des activités de restauration (+375,2%) et d’hébergement (+181,8%) qui avaient été fortement touchées par les mesures restrictives liées à la pandémie du Covid-19 au troisième trimestre 2020>>, explique cette structure dans sa note trimestrielle sur les Indices du chiffre d’affaires dans les services (ICAS).

Sur les trois premiers trimestres de 2021, l’ANSD signale que le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration a crû de 129,6%, comparativement à celui de la période correspondante de 2020.

Quant au chiffre d’affaires des services de transport et d’entreposage, il a été relevé un accroissement de 52,1% durant la période sous revue. Cette performance est en relation avec l’augmentation de celui des services du transport aérien (+793,0%) et terrestre (+47,4%), ainsi que des services de l’entreposage et activités des auxiliaires de transport (+43,4%).

Cependant, celui des activités postales et de courrier (-4,8%) s’est contracté sur la période sous revue. Par rapport aux neuf premiers mois de 2020, le chiffre d’affaires des services de transport et d’entreposage a connu une hausse de 42,9%.

Que dire du chiffre d’affaires des services de soutien et de bureau ? L’ANSD souligne qu’il s’est redressé de 16,9% au troisième trimestre 2021, comparativement au trimestre correspondant de l’année précédente. << Ce résultat découle principalement de la poursuite de la reprise des activités des agences de réservation et voyagistes qui avaient été fortement impactées par les mesures restrictives liées à la pandémie du Covid-19 au troisième trimestre 2020>>, ajoute l’ANSD. Toutefois, il est noté une réduction du chiffre d’affaires des activités liées aux ressources humaines (-10,3%) sur la période sous revue. Au cours des trois premiers trimestres de 2021, le chiffre d’affaires des services de soutien et de bureau s’est accru de 13,4% comparativement à celui de la période correspondante de 2020.

Par contre, un repli de 28,7% est constaté pour ce qui est du chiffre d’affaires des services immobiliers. Cette situation est imputable à la diminution du chiffre d’affaires de la location immobilière et activités sur biens propres (-28,7%). En revanche, celui de l’activité des agences immobilières (+89,3%) s’est relevé sur la même période. Sur les trois premiers trimestres de 2021, le chiffre d’affaires des services immobiliers s’est replié de 26,0% en comparaison à celui de la même période de 2020.

Dans la même mouvance, une diminution de 28,5% en variation annuelle est perceptible au niveau du chiffre d’affaires des services spécialisés, scientifiques et techniques, en liaison avec le recul de celui de la totalité des sous-branches d’activités. Sur les trois premiers trimestres de 2021, le chiffre d’affaires des services spécialisés, scientifiques et techniques a également chuté de 12,8%, relativement à celui de la période correspondante de 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here