L’encours des crédits accordés par les systèmes financiers décentralisés (SFD) du Sénégal à leur clientèle a légèrement progresse de 11,2%à fin septembre 2021 compare à la même période de 2020, selon les données de la Direction de la règlementation et de la surveillance des SFD (DRS/SFD) basée à Dakar.

Cet encours s’est établi à 497,839 milliards de FCFA contre 447,649 milliards de FCFA à fin septembre 2020. Par rapport au deuxième trimestre 2021 ou il s’élevait à 496,812 milliards de FCFA, cet encours connait une légère progression de 0,2% en variation trimestrielle.

Quant à l’encours des dépôts effectués au niveau des SFD, il a connu une hausse de 10,7%, s’élevant à 412,829 milliards de FCFA contre 372,871 milliards de FCFA au 30 septembre 2020.

Compare au 30 juin 2021 ou il s’établissait à 404,369 milliards de FCFA, l’encours des dépôts connait un accroissement de 2,09% en glissement trimestriel.

Pour ce qui est des créances en souffrance, les donnes de la DRS/SFD indiquent une dégradation de 2,39 points de base. Le taux de créances en souffrances est en effet passe de 6,10% à fin septembre 2020 à 8,49% un an plus tard. Comparativement à fin juin 2021, la qualité du portefeuille des SFD s’est également détériorée de 1,59 point de base.

Au 30 septembre 2021, le sociétariat des SFD sénégalais s’élevait à 3 520 177 membres contre 3 528 404 membres un an auparavant, soit une réduction de 8227 membres.

Indexé à la population, le taux de pénétration des SFD s’est établi à 21,7%, soit 0,1 point de moins par rapport à fin septembre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here