Le Rwanda a enregistré la première récession de son histoire due aux conséquences de la pandémie en 2020. Le tourisme s’effondre pendant que la dette publique prend l’ascenseur. Sur le plan politique, la domination de Paul Kagamé, 63 ans, et de son parti, le FPR, assuré de rester au pouvoir jusqu’en 2034, est un atout à court terme mais un facteur d’incertitude et porteur de risques à long terme. Retour sur le résultat du scan du groupe d’assurance-crédit Credendo.   En 2020, le Choc Covid-19 a entraîné la première contraction du PIB réel (-3,4%) du Rwanda en 25 ans, après


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis