Droit des affairesMaroc, l’empire perdu des Big Four de l’audit

Maroc, l’empire perdu des Big Four de l’audit

-

Suite au départ fracassant de KPMG du Maroc, il y a un constat qui se dégage de lui même. Les Big Four ne règnent plus en Maître dans le pays et doivent batailler dur pour conserver leurs parts de marché face à la montée en force de l’expertise locale.  Les Big Four (EY, Deloitte, PwC et KPMG) réunissent les quatre plus grands groupes d’audit dans le monde. Ils se sont créés autour des métiers de l’expertise comptable et se sont diversifiés dans les services intellectuels au fil des décennies. Fidèles à la stratégie de guichet unique, ces grands réseaux sont


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Abashi Shamamba
Docteur en sciences économiques, Journaliste professionnel depuis 25 ans. A dirigé la rubrique Macroéconomie du premier quotidien économique du Maroc. Longue expérience dans l'enseignement supérieur.

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X