LeadersInstitutions internationalesMadagascar obtient un prêt de 178 millions USD de...

Madagascar obtient un prêt de 178 millions USD de la BAD

-

La Banque africaine de développement (BAD) va octroyer un prêt de 178,75 millions de dollars américains au gouvernement de Madagascar pour la mise en œuvre du Projet d’aménagement de corridors et de facilitation du commerce.

Dans un communiqué publié mercredi 24 novembre, le responsable-pays à Madagascar de la BAD, Adam Amoumoun, indique que le projet contribuera au désenclavement du sud du pays et participera au renforcement de la résilience des populations, face à l’insécurité alimentaire récurrente dans cette partie du pays.

Le projet constitue la deuxième phase du projet de développement de corridors et de facilitation du commerce. Il devra permettre notamment d’améliorer les conditions d’accessibilité du Sud de Madagascar, de promouvoir le commerce et de l’investissement à travers la facilitation des procédures d’exportation, d’importation et d’investissement, et enfin d’assurer l’inter-modalité entre la route et les voies navigables.

« Le projet consistera notamment en la réalisation des travaux d’aménagement et de bitumage de deux sections de routes essentielles connectées au port de Tuléar : il s’agit de la RNT 12A sur 121 km avec 11 ponts dans le sud-est et de la RN 9 d’une longueur de 185 km dans le sud-ouest donc environ 306 km. La Banque couvrira entièrement la RNT 12A et d’autres partenaires ont exprimé leur volonté d’intervenir dans le financement du projet dans sa totalité. Sont également programmées la mise en place d’un laboratoire national de contrôle de la qualité et des chambres froides pour les marchandises périssables au niveau des frontières » note le communiqué de la BAD.

Au 15 novembre 2021, le portefeuille actif de la BAD à Madagascar comprenait 19 opérations, d’un montant total de 573,84 millions de dollars, notamment dans trois grands secteurs : l’énergie (32,4%), l’agriculture (17,6%), multi secteur (8,1%), l’industrialisation (7,9%) et l’environnement (0,2%).

Amadjiguéne Ndoye
journaliste économique, titulaire d’un Master II en Communication et Journalisme de l'Institut Supérieur des Sciences de l’Information et de la Communication de Dakar (ISSIC). Grande amatrice de lecture et de musique. Féministe dans l'âme et passionnée de mode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X