Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a déjà constitué une provision de 100 millions USD sur les 600 millions USD prévus pour le financement des élections présidentielle, législatives et provinciales de 2023. L’annonce a été faite par le ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, qui était face à la presse ce lundi 8 novembre à Bruxelles (Belgique).

Un rapport de la commission mixte d’experts sur les opérations de recensement et d’identification de la population, présenté le 7 septembre dernier, renseigne que les opérations combinées de recensement, d’identification de la population congolaise et d’enrôlement des électeurs ont été évaluées 600 millions USD en lieu et place de 900 millions USD qui seraient dépensés si les opérations étaient organisées de manière séparée.

Pour les élections présidentielle, législatives et provinciales de décembre 2018 en RDC, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) avait transmis au gouvernement congolais et aux partenaires internationaux du pays, un budget de 432 642 693 millions USD.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here