A la UneRDC: une production de 400 000 tonnes de cuivre...

RDC: une production de 400 000 tonnes de cuivre additionnel

-

Ivanohe Mines annonce une  production de 400.000 tonnes de cuivre en 2022 pour le projet  Kamoa-Kakula.


En République démocratique du Congo, la mine Kamoa-Kakula pourra produire 400.000 tonnes de cuivre au deuxième semestre de 2022, ont annoncé la  canadienne Ivanohe Mines et son partenaire chinois Zijin Mining, mardi 12 octobre 2021. Grâce à cette mine, la  RDC pourrait dépasser sa production de 2020 qui était de 1,59 million de tonnes. Kinshasa a déclaré des ventes totales de 871.956 tonnes pour le compte du premier semestre 2021.   
                                                                                                                                                   Ivanhoe Mines a entamé sa production de concentrés de cuivre en  mai 2021 dans la province du Lualaba (sud-est du pays). La construction de l’usine se fait promptement, avece une capacité de production de 3,8 millions de tonnes de minerais par an.

Le projet Kamoa-Kakula disposait, fin septembre 2021, de stocks de minerais de 3,66 millions de tonnes avec une teneur en cuivre estimée à 4,73 % selon l’entreprise. Ces gisements devraient servir à soutenir la montée en puissance du nouveau concentrateur jusqu’à son entrée en phase de production stable en 2022. Un investissement de près de 17 milliards USD devrait en faire la plus grande mine de cuivre au monde dans quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X