SecteursPorts & marine marchandeCôte d’Ivoire : la SDMA réalise un port sec...

Côte d’Ivoire : la SDMA réalise un port sec de 2,9 millions USD dans la zone de Bouaflé

-

Pour décongestionner le Port autonome d’Abidjan qui devient très saturé et faciliter l’écoulement des produits de l’ouest de la Côte d’Ivoire, la Société de dédouanement maritime et aéroportuaire (SDMA) vient d’ouvrir un port sec sur une superficie de 4 ha dans la commune de Bouaflé. Qui pourra également éviter les surcoûts portuaires.

Cette infrastructure logistique, qui a coûté 2,9 millions de dollars, selon le directeur général de la SDMA, Emile Gnagra, a mobilisé 300 emplois directs, indirects et saisonniers. Le groupe compte implanter dans la zone d’Abengourou, San Pedro et Abidjan des similitudes.

Pour le port sec Bouaflé (région de la Marahoué), deux entrepôts sont déjà opérationnels. Le premier est bâti sur une superficie de 2000 m² et un autre d’une superficie de 1600 m². « Cette plateforme va permettre à l’Etat d’organiser l’approvisionnement régulier des sociétés et industriels et de connaitre les stocks des parties prenantes de sorte à faire une meilleure location », explique le directeur général de la SDMA. « L’implantation de notre premier hub logistique dans la région de la Marahoué est un choix stratégique fort qui  vise également à mettre en lumière le potentiel économique d’une région pleine de ressources agricoles et minières », a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la Bourse des matières premières agricoles (BPMA) qui entre dans phase d’opérationnalisation, la SDMA veut aider l’Etat en mettant à disposition ces entrepôts pour l’entreposage des produits agréés à la BPMA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X