Vodacom Group a annoncé mardi 21 septembre, qu’il pourrait prendre une participation supplémentaire de 10,9% dans Safaricom Telecommunications Ethiopia auprès du fonds souverain britannique CDC Group.

L’opérateur a fait savoir qu’il a signé un accord avec l’unité safaricom Addis pour une éventuelle entrée dans son capital.

Le montant de la transaction sera estimé à un coût global de 174 milliards USD dans les années à venir.

L’accord, s’il est conclu, portera sur la participation de Vodacom dans la société de télécommunications nouvellement formée à 17,1%.

La multinationale basée en Afrique du Sud détient actuellement une participation de 6,2% dans la société éthiopienne par l’intermédiaire du véhicule d’investissement enregistré aux Pays-Bas Vodafamily Ethiopia Holding Company.

« Dans le cadre des accords de transaction, Vodacom a accordé une option de vente sur les actions détenues par le groupe CDC dans la société holding afin de faciliter la sortie potentielle du groupe CDC dans l’investissement », a déclaré Vodacom dans une mise à jour commerciale.

Cependant, souligne-t-il, le groupe CDC ne peut mettre les actions qu’à leur juste valeur marchande (l’exposition totale de l’option de vente est plafonnée à 1,7 milliard USD de dollars, représentant 10 % de la capitalisation boursière actuelle de Vodacom).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here