SecteursPorts & marine marchandeSénégal : Les exportations baissent de 4,1% en juillet

Sénégal : Les exportations baissent de 4,1% en juillet

-

Les exportations du Sénégal ont enregistré une baisse de 4,1% au mois de juillet 2021 compare au mois précèdent, ont annoncé les dirigeants de l’Agence Nationale de la statistique et de la Démographie (ANSD) basée à Dakar.

Ces exportations sont en effet ressorties à 224,8 milliards de FCFA contre 234,4 milliards de FCFA au mois de juin 2021, soit un repli de 9,6 milliards de FCFA. << Ce fléchissement est essentiellement expliqué par celui des expéditions de poissons frais de mer (-37,9%), du ciment hydraulique (-30,8%) et du zirconium (-18,9%)>>, explique l’ANSD. Toutefois, elle ajoute que l’augmentation des exportations de d’acide phosphorique (+69,2%) a atténué cette tendance baissière.

Comparées au mois de juillet 2020, les ventes extérieures du Sénégal se sont relevées de 19, 3%. Leur cumul à fin juillet 2021 s’est établi à 1603,8 milliards de FCFA contre 1399,1 milliards de FCFA pour la même période de 2020, soit une hausse de 14,6%.

Les principaux produits exportés par le Sénégal, au cours du mois de juillet 2021, sont l’or non monétaire (45,2 milliards de FCFA), l’acide phosphorique (34,7 milliards de FCFA), les produits pétroliers (24,0 milliards de FCFA), les poissons frais de mer (14,5 milliards de FCFA) et le titane (10,8 milliards de FCFA).

Les principaux clients du Sénégal sont l’Inde (18,9%), la Suisse (16,9%), le Mali (15,8%), l’Australie (3,5%) et la Chine (3,5%).

Concernant les importations du mois de juillet 2021, elles sont évaluées par l’ANSD à 419,9 milliards de FCFA contre 493,3 milliards de FCFA au mois précédent, soit une diminution de 14,9%. Cette baisse est expliquée par celle des achats à l’extérieur des autres machines et appareils (-49,2%), des automobiles et cars (-54,4%) et des produits pharmaceutiques (-22,2%).

Par ailleurs, souligne l’ANSD, l’absence d’importations d’huile brute de pétrole, au cours du mois sous revue, après les achats à l’extérieur d’huile brute de pétrole d’un montant de 35,3 milliards de FCFA, au mois précédent, a renforcé ce recul.

<< Toutefois, cette contraction des importations a été limitée par le relèvement de celles du riz (+37,3%) et des produits pétroliers finis (+20,7%)>> avance l’ANSD. Comparées au mois de juillet 2020, les importations se sont accrues de 19,7%. Leur cumul à fin juillet 2021 s’est établi à 2840,0 milliards de FCFA contre 2679,1 milliards de FCFA pour la même période de 2020, soit une hausse de 6,0%.

Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers finis (90,9 milliards de FCFA), les métaux communs (29,6 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (28,1 milliards de FCFA), le riz (22,7 milliards de FCFA) et les produits pharmaceutiques (17,2 milliards de FCFA).Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été la France (12,0%), la Russie (10,1%), la Chine (9,7%), l’Inde (6,9%) et la Belgique-Luxembourg (5,4%).

Le solde commercial s’est établi à -195,2 milliards de FCFA, au mois de juillet 2021, contre -258,9 milliards de FCFA au mois précédent. Cette amélioration du solde est expliquée par la réduction du déficit vis-à-vis de la France (-45,2 milliards de FCFA contre -50,2 milliards de FCFA au mois de juin 2021), des Pays Bas (-5,5 milliards de FCFA contre -29,7 milliards de FCFA au mois précédent) et de la Turquie (-10,6 milliards de FCFA contre -29,7 milliards de FCFA au mois de juin 2021). Cependant, le solde commercial vis-à-vis de l’Inde a été déficitaire durant le mois sous-revue (-2,2 milliards de FCFA contre +0,1 milliard de FCFA au mois précédent.

Le solde commercial global sur les sept premiers mois de l’année s’est amélioré pour s’établir à -1236,2 milliards de FCFA contre -1280,0 milliards de FCFA pour la même période en 2020.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X