IndustrieOuganda : trois grandes entreprises quittent le pays

Ouganda : trois grandes entreprises quittent le pays

-

Depuis le mois de juillet 2021, les annonces de cessation des activités de plusieurs entreprises internationales s’enchaînent en Ouganda. Ce qui inquiète les milieux économiques et le monde du travail.

Les magasins ShopRite, puis ceux de Game et le dernier en date, l’opérateur de téléphonie mobile Africell… En un mois, trois grands groupes internationaux ont annoncé mettre un terme à leurs activités en Ouganda.

Selon l’économiste Africa Kiiza, la crise mondiale liée au Covid-19 est un accélérateur, mais pas la cause principale de ces départs. Ces dernières années en effet, de nombreuses entreprises ont quitté Kampala, bien avant le début de la pandémie. C’est le cas de la compagnie aérienne British Airways, ou encore des supermarchés kényans Uchumi Supermarkets et Nakumatt.

Le milieu social ougandais est très inquiet et moins rassuré, car ces fermetures sont ,selon plusieurs sources, liées au faible pouvoir d’achat de la classe moyenne trop restreinte pour soutenir les activités de grands groupes.

Il sied également de souligner le cadre fiscal du pays  qui impose de  nombreuses taxes aux sociétés. Cet état de fait pèse lourdement sur les charges des entreprises. De nombreuses voix plaident pour un allègement des taxes fiscales et douanières pour permettre aux entreprises de bien pouvoir juguler la crise.

Rodrigue Fénélon Massalahttp://www.financialafrik.com
Rodrigue Fenelon Massala est Grand Reporter à Financial Afrik. Il est diplômé en Diplomatie de l'ENAM de Ouagadougou et détenteur d'un Master 2 en management des médias et communication de l'Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille. Rodrigue Fenelon Massala est un panafricaniste passionné de culture, de géopolitique internationale, d'histoire contemporaine et de la finance africaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X