Burundi : la croissance économique attendue à 2% en 2021

0
Le président burundais Évariste Ndayishimiye

L’économie burundaise devrait rebondir à environ 2% en 2021 après une contraction de 1% en 2020, selon les données du Fonds monétaire international (FMI). Cette reprise sera soutenue par un regain d’activité dans les secteurs secondaire et tertiaire, d’après les prévisions qui la conditionnent à la résolution des problèmes de chaîne d’approvisionnement.

Selon le FMI, le ralentissement de l’économie burundaise sous l’effet du secteur tertiaire le plus durement touché – en raison des restrictions de voyages et des perturbations des chaînes d’approvisionnement dans les pays partenaires commerciaux – a été atténué par la croissance dans des secteurs tels que l’agriculture de subsistance et la construction des projets d’infrastructures publiques.

« L’inflation est devenue positive en 2020 et a atteint 7,5% (contre -0,7% en 2019), sous l’effet de la hausse des prix des denrées alimentaires. Toutefois, une deuxième vague de Covid-19 plus longue pourrait détériorer les perspectives macroéconomiques », relève l’institution internationale dans un communiqué publié le 27 juillet. 

Le pays vient de conclure, avec le FMI, un accord pour une assistance financière de 78 millions USD au titre de la facilité de crédit rapide. Objectif, soutenir « les efforts des autorités pour faire face aux impacts économiques et sociaux de la pandémie de Covid-19 » contre laquelle les autorités locales ont annoncé, mercredi soir, l’acceptation de la vaccination  et dont le pays a dernièrement rapporté, officiellement, 6.715 cas dont 9 décès à ce jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here