Wamkele Mené, secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), et Fatoumata Fofana, responsable du Comité national de la Zlecaf de Côte d’Ivoire, le 27 juillet 2021 à Abidjan.

Le secrétaire général de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), Wamkele Mené, a félicité le travail du comité national ivoirien dirigé par Fatoumata Fofana, ce mardi 27 juillet lors d’une visite des locaux de la représentation ivoirienne à Abidjan.

Pour Wamkele Mené, la Côte d’Ivoire est sur la bonne voie dans le cadre de la mise en œuvre de cet instrument d’intégration régionale. Une conséquence, selon lui, des actions menées par la secrétaire exécutive nationale et son équipe. A savoir la promotion de l’accord au niveau national, la contribution à l’élaboration des stratégies nationales, la contribution au renforcement de l’expertise nationale sur la Zlecaf, et le recueil des propositions des acteurs nationaux pour une meilleure participation à l’accord, entre autres.

Le Sud-africain a, de ce fait, invité la Côte d’Ivoire à présenter le mois prochain, lors de la rencontre des hauts fonctionnaires du commerce, l’état d’avancement de ses travaux qui serviront de modèle et d’inspiration pour d’autres pays.

La Côte d’Ivoire fut le 9e pays à ratifier l’accord de la Zlecaf, qui doit aboutir à la libéralisation du marché des biens et services en Afrique avec l’élimination des barrières tarifaires et non tarifaires au commerce. Ce marché de 1,3 milliard de personnes est théoriquement entré en vigueur depuis janvier 2021.

En marge d’une journée d’explication du contenu de ces accords organisée le 23 juin dernier à l’endroit des opérateurs économiques à Abidjan, le directeur exécutif de la Confédération générale des entreprise de Côte d’Ivoire (Cgeci), Stéphane Aka Anghui, avait indiqué que les textes et documents de la Zlecaf étaient encore indisponibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here